Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2010

Rachid Nekkaz : « N’ayez pas peur ! »

Rachid Nekkaz, qui a lancé un fonds d’un million d’euros qui financera les amendes des femmes portant le voile intégral dans la rue, en France et en Belgique, appelle à la désobéissance civile de ces femmes libres.

La Loi votée par le Parlement entrera en vigueur après six mois de « mesures éducatives », ces femmes risqueront alors d’écoper d’une amende de 150 euros, aussi bien dans les lieux publics que dans la rue. Ce qui est inacceptable pour cet entrepreneur, candidat à l’élection présidentielle de 2007 : « Cette loi doit compter pour du beurre, car lorsque nous commençons à renier les libertés dans la rue, la vigilance sur les principes se relâchent et tout devient possible, surtout le pire ».

Adhérent du PS depuis juin 2009, il avait pourtant exhorté les socialistes à voter contre ce texte. « Chacun prendra ses responsabilités le moment venu ». Rachid Nekkaz, chef d’entreprise et propriétaire immobilier, les prend dès aujourd’hui, en appelant les femmes à ne pas respecter cette loi anti-constitutionnelle. En effet, le Conseil d’Etat a déjà donné à deux reprises sa position sur ce projet de Loi qui vient d’être voté en premier lecture au Sénat, le 14 septembre. Elle ne répond pas aux exigences constitutionnelles. De plus, l’interdiction dans la rue ne figurait pas parmi les propositions de la commission d’enquête parlementaire menée par le Député Guérin. C’est le Président de la République qui a pris, de son propre chef, l’initiative d’affecter les libertés dans l’espace public pour légiférer sur les 500 à 2 000 femmes portant le voile intégral en France.

« Cet acte de délinquance constitutionnelle du Président Sarkozy n’augure rien de bon, et c’est le rôle de citoyens courageux, qui ont les moyens, de le contrer » dit Rachid Nekkaz, porte-parole de l’association Touche pas à ma Constitution, constituée à l’occasion. Le fonds créé pour financer les amendes des femmes verbalisées pour avoir porté le voile intégral dans la rue, en France et en Belgique, a déjà recueilli près de 62 800 euros. Rachid Nekkaz et son épouse, chrétienne d’origine américaine, ont par ailleurs déjà apporté 200 000 euros au fonds de solidarité et ont mis en vente un bien immobilier d’une valeur d’un million d’euros, en région parisienne, pour permettre de financer les amendes « sur au moins deux ans ».

Pourquoi en appeler ainsi à la désobéissance civile ?

« Lorsqu’une Loi est injuste, nous devons nous organiser pour que ce simple fait soit reconnu. Je suis personnellement totalement opposé au niqab (voile intégral), mais je me battrai pour que, dans la rue, patrimoine universel de la liberté, ce bien universel et sacré, chaque individu puisse être libre de ses choix, et donc pour que celles qui le souhaitent puissent se vêtir comme elles le veulent. Elles ne doivent donc pas avoir peur de cette Loi qui n’a comme vocation que d’être anxiogène et de diviser les Français. Chaque femme qui portera le voile intégral dans la rue n’aura qu’à nous transmettre son amende que nous nous chargerons de payer au Trésor Public » s’explique M. Nekkaz.

Militant associatif de longue date, Rachid Nekkaz avait notamment écrit un livre-entretien avec les chefs d’Etat du G7, en 2000 : Millenarium, quel avenir pour l’humanité? publié chez Robert Laffont. A la tête du Club des Elus « Allez France », il avait proposé l’inscription automatique sur les listes électorales de tous les citoyens, dès 2002.

C’est lui qui a payé la caution de 50 000 euros de l’avocat Karim Achoui, lui permettant ainsi de retrouver sa liberté jusqu’à son procès en appel.

Contact :
Association Touche pas à ma Constitution.
Porte-parole : Rachid NEKKAZ
Tel : 06 63 02 95 27
Site : www.touchepasamaconstitution.fr

Publicités

Read Full Post »