Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mai 2011

Publicités

Read Full Post »

Nice-Matin : 18 mai
Port du niqab: une association veut payer l’amende

 

Stéphanie, Hind et Kenza, toutes trois en niqab, ont accompagné Rachid Nekkaz de l’association Touche pas à ma Constitution. Ils sont venus remettre, hier à Nice, un chèque d’un montant… de 30 000 euros. L’après-midi, ils prenaient la direction de Cannes, histoire de faire leur pub sur la Croisette en plein festival.Serge Haouzi/Patrice Lapoirie

Contrairement à la cause qu’il est venu défendre hier matin à Nice, Rachid Nekkaz, lui, n’avance pas voilé. Zorro social des temps modernes, ce n’est pas une épée mais un chéquier que le « golden boy du Net » a dégainé avec véhémence devant les bâtiments de la caserne Auvare. Sa mission du jour : payer l’amende infligée la semaine dernière à Stéphanie par un agent de police (nos éditions du 13 mai).
La Niçoise de 36 ans portait ce jour-là le niqab, avenue Jean-Médecin, en plein cœur de la capitale azuréenne.

« Notre association, Touche pas à ma Constitution, a fait le déplacement jusqu’à Nice pour dénoncer une situation intolérable : c’est du terrorisme psychologique! », s’exclamait M. Nekkaz en exhibant l’arrêt de travail d’une durée de sept jours prescrit à la jeune résidente du quartier des Moulins.

« Notre association a été créée le lendemain de la promulgation de cette loi liberticide. J’ai constitué un fonds d’un million d’euros – en vendant un immeuble en région parisienne – qui sert à payer les amendes dressées à l’encontre des femmes portant librement le niqab dans la rue. Je ne parle pas des lieux publics fermés comme les banques, les écoles, etc. Où là, je suis contre le port du voile », précise Rachid Nekkaz.

Un chèque de 30000 €
Hier matin, Stéphanie (1), la jeune maman aujourd’hui séparée de son conjoint, s’est donc présentée au commissariat d’Auvare avec l’intention de remettre le chèque libellé à l’ordre de Nicolas Sarkozy et d’un montant de 30000 euros. « J’ai décidé de le payer car je n’ai pas reçu de courrier de la part du procureur m’indiquant que la contravention était classée », précisait-elle. Quant au montant : « C’est la somme qui correspond à l’article mentionné sur le procès-verbal : R 225.4.10 » ajoute M. Nekkaz qui entend bien aller au bout de ses intentions. « Nous sommes prêts à aller jusqu’à la cour européenne de justice s’il le faut. Nous voulons faire amender la loi. » Mais, hier, la police a refusé de réceptionner le chèque. C’est désormais devant le tribunal civil que l’affaire devrait se prolonger. Une journée de revendications qui s’est achevée à Cannes, au pied des marches du festival.

1. Elle était entourée de Hind et Kenza, intégralement voilées toutes les deux et membres de l’association « Citoyenne de la liberté ».

 Gui. Bertolino (guibertolino@nicematin.fr

Read Full Post »

NIQAB

PREMIERE AMENDE A NICE

 Sarkozy condamne Stéphanie à une amende de 30 000 euros et à un an de prison ferme

Elle attend avec angoisse son incarcération

_____________________

 Après un an de forcing médiatique,

après un an de délinquance constitutionnelle contre les femmes libres de notre pays

et après un mois d’intimidations avec des interpellations forcées dans nos villes de France contre ces mêmes femmes libres dont certaines restent cloitrées chez elles de peur d’être raflées dans la rue par la Police la première amende liberticide de France est enfin tombée à Nice ce mercredi 11 mai à 14h25.

Le victime, Stéphanie, une maman de 36 ans qui portait librement et sans être embêtée le niqab depuis 15 ans jusqu’à ce mercredi 11 mai à 14h25.

Cette amende qui invoque l’Article R225-4-10 du code pénal condamne Stéphanie

à 30 000 euros et à un an de prison ferme.

 Article R225-4-10

Créé par LOI n°2010-1192 du 11 octobre 2010 – art. 4

Le fait pour toute personne d’imposer à une ou plusieurs autres personnes de dissimuler leur visage par menace, violence, contrainte, abus d’autorité ou abus de pouvoir, en raison de leur sexe, est puni d’un an d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende.

Lorsque le fait est commis au préjudice d’un mineur, les peines sont portées à deux ans d’emprisonnement et à 60 000 € d’amende.

 Comme il s’y était engagé, Rachid NEKKAZ, porte-parole de l’association Touche pas à ma Constitution ira payer l’amende de 30 000 euros de Stéphanie ce mardi 17 mai à 11h30 au Commissariat de Nice.

 Stéphanie attend avec effroi et angoisse le jour de son incarcération pour purger sa peine d’un an prison ferme.

 —————————————————-

Contact :
Touche pas à ma Constitution
Rachid Nekkaz, porte-parole
tel : 06 63 02 95 27 – Site : www.nekkaz.com

Read Full Post »

Nice: une première amende pour le port du niqab

 
Rencontrée hier soir dans le quartier niçois des Moulins, Stéphanie assume totalement son choix : « Le niqab, je l’ai toujours bien vécu. »(Photo Franck Fernandes)

La police nationale a dressé mercredi une contravention à 35 € à une femme voilée en plein centre-ville

Mercredi, 14 h 25 à hauteur du 16, avenue Jean-Médecin, en plein cœur de la capitale azuréenne. Une femme voilée du fameux niqab est interpellée par des fonctionnaires de l’unité de sécurité générale de la police nationale, en présence d’éléments de la police municipale.

Stéphanie, 36 ans, une mère célibataire d’origine chrétienne mais convertie à l’Islam, est verbalisée pour avoir dissimulé son visage dans la rue, conformément à l’article 1er de la loi du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public. Une loi entrée en vigueur le 11 avril dernier. Montant de l’amende : 35 €, le maximum atteignant 150 €.

Une première à Nice, si l’on en croit la police niçoise. Mais aussi, en France, selon l’association nationale Touche pas à ma Constitution, qui est encore peu connue car fondée l’an dernier, mais qui a déjà commencé à agir, depuis quelque temps, en soutien aux femmes voilées : elle a en particulier pour but de payer leurs amendes.

Polémique sur le nombre d’amendes infligées

« Le gouvernement confond les termes juridiques “ procès-verbal d’audition ” et “ amendes ”, estime son porte-parole, Rachid Nekkaz*. Aucune amende n’avait été dressée sur le territoire national jusqu’ici. Et notre association est en contact avec deux cent quatre-vingt-huit femmes portant le niqab ! Un mois après l’entrée en vigueur de la loi, un agent de police a enfin eu le courage de dresser une amende à une citoyenne française. Et c’est à Nice, dans la ville de M. Christian Estrosi. »

Pourtant, d’après le site de Télé Lyon Métropole, au moins une première amende aurait déjà été infligée à une femme porteuse du niqab à Vaulx-en-Velin, près de Lyon, le 13 avril. Et le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, estimait le 4 mai à « 27, 28 » le nombre de verbalisations déjà réalisées dans toute la France.

Selon son administration, il y aurait en France quelque deux à trois mille femmes voilées. Dont « quinze à trente à Nice et trois ou quatre à Cannes ».

Quoi qu’il en soit, Rachid Nekkaz compte bien accompagner mardi prochain, au commissariat de Nice, sa protégée, afin de régler son amende de 35 €. Sauf que le procureur de la République de Nice, Éric de Montgolfier – que nous n’avons pu joindre hier soir en raison de l’heure tardive –, s’est fait communiquer le procès-verbal de contravention. Il estime très certainement avoir son mot à dire dans la procédure.

1. Agé de 39 ans, il avait tenté de se présenter à l’élection présidentielle de 2007. Il retente le coup cette année, dans le cadre des primaires du PS.

Read Full Post »

Conférence de presse à l’Hôtel Bristol à Paris

Ce Mercredi 11 mai à 11h

LOI SUR LE NIQAB, UN MOIS APRES :

– BILAN DES AMENDES et

– APPEL AU BOYCOTT DES ARMES FRANCAISES

___________

L’association Touche pas à ma Constitution organise une conférence de presse ce mercredi 11 mai à 11h à l’Hôtel Bristol à Paris, situé à 100 mètres de l’Élysée et du Ministère de l’Intérieur, afin de dresser un bilan sur la Loi portant sur l’interdiction du niqab dans l’espace public, un mois après son entrée en application.

Touche pas à ma Constitution qui est en contact avec 288 femmes portant le niqab confirmera qu’à ce jour aucune amende n’a été dressée sur le territoire national, contrairement aux déclarations du Gouvernement Sarkozy.

Que le Gouvernement confond les termes juridiques « procès verbal d’audition » et « amendes ».

Que OUI, depuis un mois, il y a eu des :

  • vérifications d’identité, des interpellations sur la voix publique, des intimidations, des rappels à la Loi, des procès verbaux d’auditions

Que NON, depuis un mois, il n’y a pas eu

  • d’amendes ou de contraventions de 150 € à payer

Depuis un mois, Touche pas à ma Constitution a organisé 4 happening politiques avec des femmes portant le niqab dans la rue

  1. devant l’Elysée et la Cathédrâle Notre-Dame le 11 avril

  2. sur la terrasse du restaurant le Fouquet’s le 15 avril

  3. sur la terrasse du Café le Bourbon devant l’Assemblée nationale le 20 avril

  4. devant la Mairie de Meaux, le 5 mai, à l’occasion de l’anniversaire de Jean-François Copé, député-Maire de la ville et initiateur de l’interdiction du niqab dans la rue.

 Qu’à l’occasion de ces happening politiques, AUCUNE amende n’a été dressée.

 Seuls 6 procès verbaux d’audition ont été dressés (le 11 avril et le 5 mai), suivis d’aucune amende.

Une seule convocation à passer devant le Tribunal de Police de Meaux est prévue pour le 16 juin prochain.

 APPEL AU BOYCOTT SUR LA VENTE DES ARMES FRANCAISE DANS LE MONDE

 Touche pas à ma Constitution lancera un appel au boycott sur la vente des armes françaises dans le monde (4 à 8 mds €/an) afin de faire pression sur le Président Sarkozy pour qu’il amende cette Loi liberticide, et ainsi garantir la liberté de circulation des femmes portant librement le niqab dans la rue.

Rachid NEKKAZ sera en tournée dans les capitales du Golfe du 3 au 10 juin 2011 dans le cadre de ce boycott sur la vente des armes françaises dans le monde en général et dans le monde musulman en particulier.

________

Contact : Rachid Nekkaz, porte-parole – Tel : 06 63 02 95 27 ou 06 45 63 36 88 – www.nekkaz.com

Read Full Post »

Dans la rue 2 4 11

Read Full Post »

Dresser la 1ère amende pour port du Niqab à Meaux

En guise de cadeau d’anniversaire à Monsieur Jean-Francois COPE qui fêtera le 5 mai 2011 ses 47 ans,

l’association Touche pas à ma Constitution a invité tous les députés à venir à Meaux le 5 mai à 11h pour fêter la 1ère amende du secrétaire général de l’UMP et Député-Maire, M. Copé qui est l’instigateur de la loi interdisant le niqab dans l’ensemble de l’espace public.

A cette occasion, des citoyennes françaises en niqab seront dans les rues de Meaux pour cet événement national.

L’association Touche pas à ma Constitution rappelle qu’en dépit de la Loi interdisant le niqab dans les lieux publics entrée en vigueur le 11 avril dernier, aucune amende n’a été dressée officiellement et ce en dépit des communiqués mensongers de différents commissariats de France et de M. Richert, ministre chargé des collectivités territoriales.

L’association Touche pas à ma Constitution veut offrir l’opportunité à M. Copé d’être le premier à faire dresser une amende à Meaux, où il est Député-Maire.

Rachid Nekkaz, porte-parole de l’association Touche pas à ma Constitution et candidat aux présidentielles dans le cadre des primaires socialistes,

– qui est opposé à titre personnel au port du niqab – a mis en place un fonds de défense de la Liberté et de la Laïcité doté d’un million d’euros, financé par la vente aux enchères d’un immeuble dans le Val de Marne.

Ce fonds est destiné à payer les amendes dressées dans la rue exclusivement afin de garantir la liberté des femmes dans la rue, qui constitue le patrimoine universel de la Liberté dans les démocraties.

_______

Contact :

Rachid Nekkaz, candidat aux présidentielles dans le cadre des primaires socialistes
Tel : 06 63 02 95 27 – Site : www.touchepasamaconstitution.fr

Read Full Post »