Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2011

Communiqué du 29 septembre
 
Le journal japonais YOMIURI SHINBUN, le plus important journal au monde avec 11 millions d’exemplaires vendus et 26 millions de lecteurs, vient de faire paraitre aujourd’hui un article sur le paiement des amendes en France, avec Hind AHMAS, vice-présidente des Citoyennes de la Liberté, dans le cadre de la Loi liberticide contre la liberté de porter le niqab en France.

Il traite aussi de la candidature de la Présidente des Citoyennes de la Liberté, Kenza DRIDER, dans sa course vers l’Elysée en 2012.

Contact:

Rachid NEKKAZ
Président du comité de soutien à la
Candidature de KENZA DRIDER
Association Touche pas à ma Constitution
Tel : 06 63 02 95 27
Email : candidatedelaliberte@gmail.com

Publicités

Read Full Post »

Condamnation de femmes voilées. – Justice – France 3 Régions – France 3.

Read Full Post »

Discours de Candidature à la Présidence de la République à Meaux,
le 22 septembre 2011

de Madame KENZA DRIDER


Mesdames, Messieurs,

Merci d’être venus si nombreuses et nombreux, de si bon matin, et de si loin pour mon humble déclaration de candidature laïque à la Présidence de la République française.

Cette décision grave par son intention et lourde par la charge qu’elle représente, cela fait 5 mois maintenant que j’y réfléchissais. Il est vrai que rien ne me prédestinait à imaginer, un jour, faire ce choix et entreprendre cette aventure humaine et politique.

Je ne vous cache pas que la Loi appliquée le 11 avril 2011 interdisant le port du voile intégral dans l’espace public n’y est pas étrangère. Cette loi a assigné à résidence et emprisonne dans une cellule géante de 550 000 km2 toutes les femmes qui on fait le choix de porter ce vêtement religieux.

Cette loi a été une agression de mon identité de citoyenne française, de ma condition de femme musulmane et de mon engagement dans le combat des femmes pour plus de justice et d’égalité.

Certains d’entre vous ne le savent peut-être pas, mais je suis une femme qui est à la fois libre de ses choix religieux , mais aussi libre de ses mouvements.

Je m’appelle Kenza Drider, j’ai 32 ans, Je suis une dame d’Avignon, cité chère à Picasso.

Ainsi, depuis avril 2011, je me suis demandée ce qui c’était passé dans mon pays

Oui je me suis demandée pourquoi la France, le pays de Rousseau et de Voltaire, est devenue le temps d’un débat parlementaire, le pays de l’ombre et de l’enfer?

Cette interrogation lancinante, douloureuse et permanente, je me la pose depuis 5 mois et j’en souffre au quotidien : comment dans ce pays dit « pays des droits de l’Homme » peut-on faire des lois violant le droit européen ?

Comment peut-on dans un pays dit d’égalité décider d’enfermer des femmes chez elles parce qu’elles ont des convictions religieuses différentes ?

Comment un pays de liberté peut-il stigmatiser une communauté ?

Oui et vous l’aurez constaté cette loi du 11 avril 2011 n’a eu pour but que de stigmatiser les musulmans de France et de faire monter l’islamophobie au plus haut niveau.

Depuis 5 mois, je n’ai plus de liberté garantie par la Loi, les Députés de mon pays me l’ont retirée ainsi qu’à des centaines de femmes dont le crime a été de s’habiller différemment de la majorité des autres citoyennes de France.

J’ai repris, par défaut, ma liberté naturelle. Et c’est cette liberté naturelle chère à Rousseau que personne ne peut me retirer, que j’ai décidée de mettre au service de mon devoir d’espérer et de proposer à toutes les femmes de France d’accepter ma candidature aux élections présidentielles de la République Française.

J’ai l’ambition aujourd’hui, d’être au service de toutes les femmes qui sont l’objet de stigmatisation ou de discrimination sociale, économique ou politique.

Je repense au combat courageux d »Olympe de Gouges qui s’est battue pour les droits des femmes pendant la révolution française et qui est morte guillotinée.

Je revis la même douleur que Rosa Parks qui s’est vue infligée une amende de 15 $ puis une peine de prison pour le crime d’avoir refusé de laisser sa place à un blanc dans un autobus en 1955.

Rosa Parks avait le droit de monter dans un autobus. Aujourd’hui, Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé, ne m’offrent même pas ce luxe de monter à l’arrière d’un autobus. Ils m’ont emprisonnée, avec des centaines d’autres citoyennes musulmanes libres, dans une prison géante de 550 000 km2.

Ont-ils envie de nous réserver le même destin tragique qu’Olympe de Gouges ? Est-ce acceptable?

Comment dans un pays qui proclame l’égalité sur les frontispices de toutes les mairies peut-il accepter qu’il n’y ait que 12% de femmes députées (sur 577), 9% de femmes maires (sur 36782), 7% de femmes seulement dans les conseils d’administration des grandes entreprises, que les femmes aient des salaires inférieurs de 20% de ceux des hommes et que 2 millions de femmes soient victimes de violences conjugales chaque année ?

Où est la parité et l’égalité entre les hommes et les femmes? Est-ce acceptable?

Ce fatalisme, je me refuse à l’accepter.

Ceux qui ont le pouvoir politique et économique dans notre pays sont les hommes. Ce sont eux qui font les lois; c’est pourquoi parfois, le machisme prend le dessus sur le respect du principe d’égalité. Et cela n’est pas acceptable.

Il est important désormais que les femmes aussi prennent le pouvoir dans les instances politiques et économiques, avec leurs compétences, leur intelligence et leur audace.

C’est pourquoi, je salue l’élégance de Dilma Rousseff qui a été toute sa vie une militante très courageuse et qui est devenue présidente du Brésil à 63 ans.

Vous l’avez compris, mon programme s’adresse principalement aux femmes qui sont aujourd’hui victimes d’injustices, d’harcèlement au travail , de discriminations religieuses, sociales, économiques, politiques ou de violence.

Mon programme complet de candidature comportera 100 propositions.

Je ne vous cache pas que parmi ces proposions il y a biensur l’abrogation de la Loi sur l’interdiction du voile intégral dont je tâcherais d’obtenir la victoire auprès de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) si la Cour de cassation en France s’y refuse.

Cependant, je vous présente aujourd’hui 5 propositions à l’endroit des femmes qui reflètent l’esprit de mon programme pour la France.

J’aurais plaisir à vous présenter mon programme complet le 22 novembre prochain au salon des Maires. Et biensur vous y êtes chaleureusement invité(e)s.

Voici mes 5 propositions pour les femmes :

– La retraite à 60 ans pour les femmes (65 ans pour les hommes).
– Parité absolue des femmes et des hommes dans les lieux de pouvoir (assemblées politiques, tribunaux, conseils d’administration des entreprises).
– Peine de 20 ans incompressible pour les viols contre les femmes
– Mise en place d’un accès prioritaire au logement pour les femmes divorcées
– Revalorisation de 20% des salaires des femmes pour les mettre au niveau des hommes

Je veux remercier Mademoiselle Hind Ahmas qui a accepté d’être ma porte-parole pendant cette campagne présidentielle.

Je souhaite aussi remercier pour son soutien depuis un an M. Rachid Nekkaz, porte-parole de l’association Touche pas à ma Constitution et président du comité de soutien à ma candidature.

Enfin, je souhaite remercier toutes celles et ceux, avocats, journalistes, élus ou simples citoyens qui défendent la cause des femmes en France et en Europe.

Merci à vous, et merci encore d’être venus jusqu’à Meaux.

Merci.

Kenza DRIDER
Candidate à l’Elysée
candidatedelaliberte@gmail.com
Président du Comité de soutien :
Rachid NEKKAZ
 06 63 02 95 27 – rachid.nekkaz@gmail.com

Read Full Post »

CNN : 22 septembre 2011

http://i.cdn.turner.com/cnn/.element/apps/cvp/3.0/swf/cnn_416x234_embed.swf?context=embed_edition&videoId=world/2011/09/22/bittermann-france-burqa-ban.cnn

Read Full Post »

 Thursday, September 22nd at 10:00 AM in Meaux (77)

  A Woman who adopts the Niqab will declare her candidacy for the Presidential Elections in France

  « The Candidate of Freedom », a woman using the Niqab daily and openly, will officially declare her candidacy for the French Presidential elections on September 22, at 10:00 AM in Meaux (77), Paris region), in the name of defending the Constitutional rights of all women in France.

 The choice of Meaux as a location is for the 2 following reasons :

 M. Jean-François COPE, the Deputy-Mayor of this town had an active role in expanding the initlal Burqa Ban to the streets instead of only official or public inside areas. This he did after the parliamentary commission had previously been careful to exclude the streets (the « universal heritage of liberty ») from the ban.

 Deputies indeed have the right to write and vote laws, however they have the duty to respect the European Constitution.

 Also: On September 22nd, the local Police department is scheduled to determine if the burqa-clad women who delivered an almond cake (litteral translation from French: « a cake of fines ») on the Deputy-Mayor birthday, will be fined or not.

 Since April 11 2011, the day the Niqab ban was passed into law, including the ban on wearing the niqab in the street, over 136 women have been arrested and taken to a police station as delinquants would be arrested for committing a felony.

Worse yet, for the last 5 months we have been witnessing a steep rise in intimidation and verbal violence occurrences towards veiled women, on the part of citizens who take it upon themselves to personally apply the law.

For all of these women, free and of French nationality, it is no longer acceptable to continue to live in fear and in an atmosphere of intolerance created by an unconstitutional and freedom-destroying law.

It is in the name of the defense of all the self-determined and free women of France that this Candidacy of Freedom is intended.

Contact:

Support Committee of the « Candidate of Freedom »
Rachid NEKKAZ – 06 63 02 95 27
Email : candidatedelaliberte@gmail.com

_____________________________

Ce jeudi 22 septembre à 10h00
Une Femme en niqab déclarera sa candidature à l’élection présidentielle de 2012…en France
                

« La Candidate de la Liberté », une femme portant librement le niqab, déclarera officiellement sa candidature à l’élection présidentielle le jeudi 22 septembre à 10h00 à Meaux pour défendre la liberté constitutionnelle de toutes les femmes et la Parité Hommes/Femmes.

Le choix de la ville de Meaux est justifié pour deux raisons :

1) Le Député-Maire de la ville est le responsable de l’élargissement de l’interdiction du niqab à la rue en violation du droit européen. La Liberté dans la rue, PATRIMOINE UNIVERSEL DE LA LIBERTÉ, c’est sacré!

Les Députés ont le droit de faire des Lois, mais ils ont le devoir de respecter la Constitution européenne.

2) Ce 22 septembre, le Tribunal de Police de Meaux déterminera si deux jeunes femmes en niqab, ayant offert un « gâteau aux amandes » au Député-Maire le 5 mai 2011, seront ou non verbalisées.

Depuis le 11 avril, jour de l’application de la Loi interdisant aux femmes de porter librement le niqab dans la rue, 136 femmes ont été interpelées et conduites à un poste de police comme des délinquantes. 

Plus grave encore, elles sont victimes d’intimidations, d’oppressions, de violences verbales et  d’abominables agressions physiques dont les auteurs sont des citoyens français qui n’hésitent plus à se  substituer à la Loi pour la faire appliquer à leur manière.  

Pour toutes les Citoyennes de la Liberté, ce n’est plus acceptable de continuer à vivre dans la peur et l’intolérance de cette Loi qui viole le droit européen.

La Candidate de la Liberté puise sa légitimité et sa raison d’être dans la défense de leur dignité et leur liberté de religion (croyant ou pas).

Contact :

Comité de soutien à la « Candidate de la Liberté »
Email : candidatedelaliberte@gmail.com

Read Full Post »

Ce vendredi 16 septembre, après la France et la Belgique, la Hollande, la reine incontestée de la Tolérance depuis le 16ème siècle, vient d’être atteinte aussi malheureusement par le virus liberticide qui va priver une centaine de femmes hollandaises et  innocentes de leur droit de s’habiller librement dans l’espace public en niqab.

Voyant que des amendes d’un montant de 137,5€ (Belgique) et de 150 € (France) n’ont pas suffi à faire peur à ces femmes européennes libres, la Hollande a décidé de sombrer dans la surenchère avec des amendes de 380 € !!!

Fidèle à ses convictions et à ses engagements depuis le 10 juillet 2010, Rachid Nekkaz, porte-parole de Touche pas à Ma Constitution, ira en Hollande dans les semaines à venir payer les premières amendes de 380 € pour condamner cette politique liberticide du gouvernement hollandais et porter plainte auprès des tribunaux hollandais puis auprès de la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme) pour que le droit européen puisse triompher.

Contact :
Rachid NEKKAZ
Tel : 06 63 02 95 27

Read Full Post »

Rachid NEKKAZ et Hassan Ben M’Barek, président du F-B-I (Front des Banlieues Indépendant) veulent sauver la mosquée de Gennevilliers, menacée de destruction et de remplacement par une fourrière automobile.

Read Full Post »