Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for janvier 2012

Communiqué de presse

Conférence de presse 
le Mardi 31 janvier 2012 à 11h30
devant le Conseil Constitutionnel

Pour être candidat aux élections présidentielles, il est nécessaire d’obtenir le parrainage officiel d’au moins 500 Elu(e)s de la République.

               Il est très difficile aux candidats qui n’ont pas reçu l’investiture des grands partis politiques en place, de réunir le nombre requis de parrainages.

La tâche est d’autant plus ardue lorsque c’est une femme qui se présente à l’Elysée.

Fort de ce constat discriminatoire qui fait honte à la République, Rachid Nekkaz a décidé d’offrir, dès aujourd’hui, un cadeau républicain aux femmes qui se présentent à l’Elysée, en finançant anonymement l’achat de 500 parrainages auprès des Maires de communes de moins de 500 habitants.

Ce faisant, il propose d’acheter leur parrainage à hauteur de 646,25 €, soit l’équivalent d’un mois d’indemnités d’un Maire d’une commune de moins de 500 habitants.

Il invite les Maires à ne plus donner gratuitement leur parrainage aux candidats de l »UMP, du PS ou du Centre et ce pour une raison simple : ils n’en ont pas besoin. Ils en ont déjà plus de 3000 chacun.

Par leur participation à cette opération citoyenne, Rachid Nekkaz exhorte les Maires à contribuer à plus de transparence dans le jeu démocratique des présidentielles, synonyme habituellement de pressions, de combines et de menaces en tous genres.

 

VIDEO

Vidéo Rachid Nekkaz déchire une promesse de 

12 mars 2007
Rachid Nekkaz déchire une promesse de soutien en direct sur LCI

Le 12 mars 2007, Rachid Nekkaz avait acheté pour 1550 € un parrainage mis aux enchères par le Maire de Noron-la-Poterie (Calvados), M. André Garrec (aujourd’hui décédé). Sitôt entre les mains, Rachid Nekkaz avait alors déchiré le parrainage en direct sur LCI pour dénoncer le système de pression alimenté par le caractère public des parrainages.

Rachid Nekkaz milite depuis cette date pour l’anonymat des parrainages des Maires. Il avait d’ailleurs conditionné en 2007 un éventuel soutien à un candidat du Premier tour à leur engagement sur cette question. Par ailleurs, il a mis en place en septembre une pétition pour l’anonymat des parrainages des Elu(e)s qui avait recueilli 852 signatures d’Elu(e)s.

La décision de Rachid Nekkaz de financer l’achat de 500 parrainages de Maires fait suite au refus du Premier Ministre, M. François Fillon, notifié par courrier à Rachid Nekkaz le 15 novembre 2011, d’instituer l’anonymat du parrainage des Elu(e)s.

             Rachid Nekkaz s’engage à stopper cette opération républicaine si le Gouvernement accepte de rendre anonyme le parrainage des Elu(e)s d’ici le 23 février 2012, date du dépôt officiel des parrainages au Conseil constitutionnel.
Contact :

Rachid Nekkaz

06 63 02 95 27

Site : www.nekkaz.com

Publicités

Read Full Post »

http://www.youtube.com/watch?v=It8mJZiy0Jk

Read Full Post »

Nekkaz urges Turkey to pass ‘Algerian bill’

ISTANBUL- Hürriyet Daily News

 

İpek Yezdaniİpek Yezdani ipek.yezdani@hurriyet.com.tr 

<!–

 

–>The Turkish government should make a law to punish those denying Algerian genocide, similar to France’s bill concerning Armenian claims of genocide, according to Rachid Nekkaz, a French businessman of Algerian descent.

“Sarkozy’s stance for Turkey is parallel to the Western countries’ stance during Ottoman time when they called Ottoman [Empire] the ‘sick man’ of Europe. However, Turkey is not the sick man anymore, and you have to transform your economic power to diplomatic power now,” Nekkaz told journalists in a press conference held at the Association for Human Rights and Solidarity for Oppressed Peoples (Mazlum-Der) in Istanbul. Nekkaz called on Turkey to legislate Algerian genocide on March 19, when the Evian Agreement was signed between France and Algeria. Nekkaz also started a fund for 1 million euros to pay for future fines of people denying Armenian claims of genocide in France should the controversial law be passed.

If the bill is accepted in the French Senate on Jan. 23, Nekkaz said he will be the first person to commit the crime of denying Armenian genocide in front of the French Senate. “The only aim of Sarkozy is to capture the votes of the 500,000 Armenians in France. This is not acceptable for a state policy. It is very normal that Turkish Prime Minister [Recep Tayyip] Erdoğan is now talking about France’s genocide in Algeria,” Nekkaz said.

Nekkaz also said Algerian Prime Minister Ahmed Ouyahia’s warning to Turkey “to stop trying to make political capital out of France’s killing of thousands of Algerians during the colonial period” does not reflect the views of the Algerian people.

January/13/2012

Read Full Post »

'Soykırım yok' deyin cezayı Nekkaz ödeyecek

Read Full Post »

Read Full Post »